Le Ministère des Transports et du Désenclavement informe |'opinion nationale du lancement à Addis - Abeba( Ethiopie), le 28 janvier 2018 par les Chefs d'Etats et de Gouvernement de I'Union Africaine, du Marché Unique du Transport Aérien en Afrique (MUTAA).

 Lors de la 24 eme session ordinaire de la Conférence de I'Union africaine (UA) tenue les 30 et 31 janvier 2015 à Addis - Abeba (Éthiopie), les chefs d'État et de gouvernement ont adopté une déclaration visant à mettre en place un Marché Unique du Transport Aérien en Afrique (MUTAA).

Cette volonté des plus hautes autorités du continent s'inscrit en faveur de l'application intégrale de la Décision relative à la mise eu oeuvre de la Déclaration de Yamoussoukro concernant la libéralisation de I'accès au marché du transport aérien en Afrique.

A l'origine onze états membres ont déclaré leur engagement solennel de créer le marché unique du transport aérien et ont en outre décidé de laisser I'engagement ouvert à d'autres états pour une adhésion ultérieure.

Le Marché Unique du Transport Aérien en Afrique est un projet phare de l'Union Africaine inscrit dans l'Agenda 2063. La réalisation de ce projet permettra d'accélérer l'intégration africaine et profitera aux passagers des compagnies aériennes avec l'augmentation du taux des correspondances, une économie tarifaire sur les billets et un gain de temps considérable.

Grâce aux activités de plaidoyer de la Commission de I'Union africaine, des Commissions de I'aviation civile africaine et des membres actuels du Groupe de travail ministériel, le nombre de pays qui ont signé I'Engagement solennel est passé de onze à vingt-trois, à savoir : L'Afrique du Sud, le Bénin, le Burkina Faso, le Botswana, le Cap - Vert, la Côte d'Ivoire, I'Egypte, I'Ethiopie, le Gabon, le Ghana, la Guinée, le Kenya, le Liberia, le Mali, le Mozambique, le Niger, le Nigéria, le Rwanda, la Sierra Leone, la République du Congo, le Swaziland, le Togo et le Zimbabwe.

Le lancement du Marché Unique du Transport Aérien en Afrique prévu en marge de la 30e session ordinaire de la Conférence de I'Union Africaine (UA) qui se tiendra du 25 au 28 janvier 2018 à Addis -Abeba vise, entre autres,les objectif suivants :

  • tenir les engagements des chefs d'État et de gouvernement ;
  • commémorer le lancement du Marché, en marquant une étape importante depuis I'adoption de la Décision de Yamoussoukro en 1999 ;
  • accroitre la publicité et la visibilité mondiale sur la création du Marché Unique du 'transport Aérien en Afrique ;
  • renforcer la réalisation de deux autres projets phares de I'Agenda 2063 de l'union Africaine, << l'Afrique que nous voulons >>:

(a) le passeport africain et la libre circulation des personnes et des marchandises ;

(b) la création de la Zone de libre-échange continentale (ZLEC).

Bamako le 9 janvier 2018.